Combien coûte l’entretien de sa voiture électrique ?

16/06/2022

Entretien-Voiture-Electrique

Vous réfléchissez à passer à la voiture électrique ? Ou vous avez déjà passé le cap de la mobilité électrique et votre véhicule propre est dans votre garage ou sur votre place de stationnement ? En plus d’émettre peu de gaz à effet de serre, les voitures électriques sont plus faciles à entretenir que les véhicules thermiques. On fait le point pour que vous soyez incollable sur l’entretien de votre véhicule électrique.

Une voiture électrique est-elle moins chère à entretenir qu’une voiture thermique ?

L’entretien des voitures électriques coûte moins cher durant les premières années

Les constructeurs recommandent de faire entretenir et réviser sa voiture électrique par un professionnel tous les 30 000 kilomètres environ. Les phases de révision sont plus espacées par rapport à une voiture à moteur thermique (tous les 20 000 kilomètres environ).

Les entretiens des véhicules électriques plus espacés s’expliquent en partie par une plus grande simplicité du moteur électrique et des pièces le composant.

Comme les phases d’entretiens sont moins nombreuses, le coût des dépenses d’entretiens des voitures électriques sont donc moins élevées. Selon une étude du Consumer Reports, sur la durée de vie totale de la voiture électrique, les économies seraient d’environ 4000 € par rapport à un véhicule thermique.

 

A partir de la 5ème année d’utilisation, les frais d’entretien d’une voiture électrique augmentent

A l’instar des véhicules thermiques, les coûts d’entretiens des véhicules électriques augmentent de plus en plus à mesure que la voiture vieillit et que son kilométrage augmente.

A partir de la 5ème année d’utilisation, les dépenses d’entretiens pour maintenir la voiture électrique en bon état augmenteraient. Comme pour les voitures thermiques, certaines pièces s’abîment et nécessitent d’être remplacées.

Si les frais d’entretiens d’une voiture électrique augmentent avec l’âge du véhicule, ils restent inférieurs à ceux d’une voiture thermique (à moteur essence ou moteur diesel).

Entretien-voiture-Electrique-reparation

Et l’entretien et la durée de vie de la batterie de la voiture électrique ?

La pièce cruciale d’une voiture électrique est sa batterie : sans elle impossible de se déplacer. Actuellement, la durée de vie d’une batterie de véhicule électrique est estimée entre 5 et 10 ans.

Au bout de cette période, votre batterie ne va pas s’éteindre et ne jamais se rallumer. Cependant, il est fortement possible que sa capacité, et donc son autonomie, diminuent (par exemple, votre batterie pourrait perdre 25% de capacité une fois la dizaine d’année dépassée).

Les constructeurs automobiles proposent plusieurs offres concernant les batteries :

  • Une garantie étendue de la batterie
  • La location de la batterie
  • Le remplacement de la batterie si elle descend au-dessous d’un certain pourcentage de capacité

Toujours selon l’étude du Consumer Report, les voitures à moteurs thermiques (essence et diesel) finissent par ne plus pouvoir rouler quand elles arrivent en fin de vie. Néanmoins, les voitures électriques, même avec une vieille batterie, arrivent à réaliser des trajets courts quotidiens.

Quel coût d’entretien pour une voiture électrique

Selon une autre étude de l’Automobile Club Association, le coût d’entretien d’une voiture électrique se situerait à environ 120 euros par an en moyenne. Cela constitue une réduction de l’ordre de 20 à 30% par rapport au budget d’entretien (réparations, révisions, vidanges…) d’une voiture thermique.

 

Cout-Entretien-Voiture-Electrique

Quels sont les différences entre une voiture électrique et une voiture thermique ?

Le fonctionnement d’un moteur électrique

Une voiture thermique fonctionne grâce à un moteur à combustion interne : on y brûle du carburant pour la convertir en énergie mécanique. Elle sera ensuite utilisée pour déplacer la voiture et ses occupants.

Dans la voiture électrique, le moteur électrique convertit l’énergie électrique en énergie mécanique. Un moteur électrique est composé de deux grandes pièces :

  • Le stator
  • Le rotor

Le stator est une pièce statique, tandis que le rotor sera mobile. Pour faire fonctionner un moteur électrique, le stator va utiliser l’énergie électrique stockée dans la batterie pour créer un champ magnétique et mettre en mouvement le rotor.

Une fois le rotor mis en mouvement, l’énergie mécanique est transmise aux roues pour déplacer la voiture électrique et ses occupants.

Le moteur électrique nécessite donc beaucoup moins de pièces qu’un moteur thermique.

La mécanique du moteur électrique est simplifiée

Les véhicules électriques sont donc des voitures assez simples dans leurs conceptions, ils sont donc moins sujets aux pannes. Ils sont généralement composés :

  • D’un moteur électrique
  • D’une batterie
  • D’un système de transmissions sans boîte de vitesse
  • Des éléments électroniques

Les éléments mécaniques et en mouvement sont moins nombreux et plus limités. Les moteurs électriques sont aussi reconnus pour avoir une plus grande durée de vie et une plus grande longévité. L’entretien d’une voiture électrique est donc plus réduit par rapport à une voiture thermique.

L’entretien d’une voiture électrique est plus simple en comparaison avec une voiture thermique

Par rapport à une voiture thermique (essence ou diesel), de nombreuses opérations disparaissent lors de l’entretien d’une voiture électrique :

  • Vidanges (huiles…)
  • Courroies de distribution
  • Bougies
  • Embrayage
  • Boîte de vitesses
  • Pistons
  • Carburateur…

Dans l’entretien d’une voiture électrique, certains éléments restent indispensables et doivent être remplacés régulièrement :

  • Pneus
  • Plaquettes ou disques de freins
  • Essuie-glaces
  • Lave-glace
  • Climatisation…

En règle générale, les voitures électriques (et certains modèles hybrides rechargeables) sollicitent moins certaines pièces. Les pièces d’usure sont donc généralement plus durables.

Par exemple les plaquettes ou les disques de freins sont moins sollicités lors des freinages : les voitures électriques disposent de système de récupération de l’énergie, les freins sont donc soulagés car moins sollicités et il faut les remplacer moins souvent.

Les vidanges d’huiles seront également un lointain souvenir : un moteur électrique n’a pas besoin de lubrification. Vous n’aurez donc plus à vous soucier du niveau d’huile et de son remplacement régulier.

Ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. En pratique, le nombre de pièces à entretenir et remplacer dans une voiture électrique sont environ d’une vingtaine, contre plus de 1000 pour les véhicules thermiques.

Quelle est la fréquence d’entretien d’une voiture électrique par rapport à une voiture thermique ?

Les constructeurs automobiles recommandent de réviser sa voiture électrique tous les 30 000 kilomètres en moyenne. C’est supérieur aux révisions des voitures thermiques (essence ou diesel) qui sont recommandées tous les 15 000 ou 20 000 kilomètres en moyenne.

Les voitures électriques et hybrides rechargeables sont aussi soumis, comme les véhicules thermiques, à un contrôle technique obligatoire, tous les deux ans après leurs quatrièmes anniversaires.

Entretien-voiture-electrique

Les particularités de l’entretien des voitures électriques par rapport aux voitures thermiques

Les véhicules électriques disposent de très bons arguments en termes d’émissions de gaz à effet presque nuls et un coût de recharge plus faible que les modèles thermiques. Les couts d’entretiens ne sont pas en reste, les phases d’entretiens se révèlent plus simples et moins onéreuses :

La batterie de la voiture électrique : l’élément primordial

La batterie est la pièce maîtresse de la voiture électrique, elle représente près de 40% du prix d’achat du véhicule. Dans certains cas, certains constructeurs proposent la location de la batterie, cependant, ce modèle tend à disparaitre.

La durée de vie de la batterie d’une voiture électrique diffère en fonction des modèles et des constructeurs automobiles. Elle n’est liée aux kilomètres parcourus comme pour les voitures thermiques, mais en fonction du nombre de cycles de charge et décharge :

  • Une charge équivaut à la recharge en énergie de la batterie, lorsque votre véhicule électrique est branché sur une borne de recharge chez vous par exemple
  • Une décharge s’effectue lorsque la voiture électrique roule et que le moteur électrique a besoin d’énergie pour mouvoir le véhicule

Les cycles charge / décharge correspondent donc aux passages à la station-service des voitures thermiques pour faire le plein de carburant.

La durée de vie d’une batterie de voiture électrique est estimée entre 1 000 et 1 500 cycles de recharge, soit entre 200 000 et 500 000 kilomètres.

Cette estimation est très large car il faut prendre en compte différents critères :

  • L’utilisation de la voiture
  • Le type de conduite
  • La capacité de la batterie
  • Le type de véhicule électrique

Par exemple, une voiture électrique parcourant 20 000 kilomètres par an, dans des conditions normales d’utilisation, la durée de vie de la batterie pourrait aller entre 10 et 15 ans.

Les filières de recyclage des batteries de véhicules électriques existent déjà. Dans les années à venir, avec l’augmentation des volumes à traiter, on peut estimer une amélioration des taux de recyclage et de réutilisation des matières premières.

Entretien-Batterie-Voiture-Electrique

Les pièces et les consommables de la voiture électrique

Le nombre de pièces et de consommables sont généralement moins nombreux pour les véhicules électriques en comparaison avec la voiture thermique.

Un moteur électrique est plus simple en conception et en réalisation : il dispose de moins de pièces en mouvement, rendant l’entretien des voitures électriques plus facile par rapport aux voitures thermiques.

L’entretien du moteur d’une voiture électrique est donc fortement simplifié : plus besoin d’huiles ni de filtres. Disposant de moins de pièces en mouvement, le moteur électrique n’a plus besoins de lubrifiant, ni d’échappement : fini les vidanges, changements de filtres, remplacement ou entretien de la ligne d’échappement…

N’espérez pas quand même en avoir terminé avec les passages au garage pour entretenir votre voiture électrique : elle comporte quand mêmes des fluides nécessaires au bon fonctionnement du véhicule et des composants qui la composent :

  • Liquide de refroidissement : moteur électrique et batterie
  • Liquide de frein
  • Liquide lave-glace
  • Liquide de transmission (pour certains modèles)

Tous ces liquides et leurs niveaux sont à surveiller et entretenir régulièrement pour assurer que votre voiture électrique continue de rouler correctement.

Les freins (disque et plaquettes) de la voiture électrique

L’utilisation et la conduite d’une voiture électrique, et même d’une voiture hybride rechargeable, change par rapport à une voiture thermique : la conduite est plus douce et les freins sont moins sollicités.

Les véhicules électriques sont souvent dotés d’un système de récupération de l’énergie lors du freinage : la batterie se recharge quand la voiture décélère. Il vous suffit de relâcher la pédale d’accélérateur et la voiture ralentit et recharge la batterie, vous gagnez ainsi de l’autonomie.

Ce système de récupération de l’énergie, absent des voitures thermiques, permet donc de moins solliciter les plaquettes et les disques de freins. Ils s’usent donc moins rapidement et sont à remplacer moins souvent.

Il faut néanmoins surveiller vos freins régulièrement, pour vous assurer que votre voiture électrique pourra freiner efficacement lors de situations d’urgences.

Les points de contrôle de la voiture électrique

Comme pour une voiture thermique, de nombreux points de contrôle sont à surveiller sur une voiture électrique pour vous assurer de son bon état :

  • Carrosserie : points de rouille, choc, accident…
  • Pneumatiques : état d’usure des pneus
  • Direction
  • Suspension
  • Climatisation : entretien régulier du système de climatisation
  • Essuie-glaces : remplacement régulier pour assurer une bonne visibilité
Points-entretien-voiture-electrique

La batterie auxiliaire de la voiture électrique

Une voiture électrique, comme pour une voiture thermique, dispose d’une batterie auxiliaire d’une puissance de 12 volts. Cette batterie est souvent plus sollicitée dans une voiture électrique à cause d’un nombre plus important de systèmes de sécurité à alimenter en énergie.

Nous vous conseillons de bien surveiller le niveau d’énergie de votre batterie auxiliaire : en règle générale, il est plus difficile de redémarrer une voiture électrique en panne à cause d’une batterie auxiliaire déchargée.

En cas d’absence prolongée ou des périodes longues de non-utilisation de votre voiture électrique, vous pouvez mettre en place des précautions simples pour éviter les pannes :

  • Assurez-vous de bien avoir remis en charge votre électrique sur votre borne de recharge
  • Vérifiez la tension de la batterie auxiliaire
  • Si besoin, utilisez un chargeur de batterie auxiliaire

Les constructeurs automobiles ont bien identifié ce problème de déchargement de la batterie auxiliaire. Désormais, certains modèles proposent une recharge de la batterie 12V par la batterie principale (aussi appelée batterie de traction via un procédé de « biberonnage »). Cette recharge se réalise même si la voiture ne roule pas ou ne se charge pas.

FAQ - Combien coûte l’entretien de sa voiture électrique ?

Les constructeurs automobiles recommandent de faire entretenir et réviser les voitures électriques tous les 30 000 kilomètres en moyenne. Par rapport à une voiture thermique, les plages d’entretiens sont plus espacées.

Durant les premières années, l’entretien des voitures électriques coûte moins cher que celui d’une voiture thermique. Ces économies sont possibles grâce à la plus grande simplicité du moteur électrique par rapport au moteur thermique.

L’étude du Consumer Report estime les économies d’entretien d’une voiture électrique de l’ordre de 4 000 euros sur la durée de vie totale du véhicule.

A partir de la 5ème année d’utilisation, les frais d’entretiens d’une voiture électrique augmentent. Comme pour une voiture thermique, certaines pièces doivent être changées pour maintenir le véhicule en bon état.

Même si les frais d’entretiens augmentent, ils restent inférieurs à ceux d’une voiture thermique équivalente.

Selon une étude de l’Automobile Club Association, le coût d’entretien d’une voiture électrique serait d’environ 120 euros par an. C’est 20 à 30% de moins que pour l’entretien d’une voiture thermique.

Les voitures électriques disposent de moins de pièces mécaniques que les voitures thermiques. Cela est dû au moteur électrique : un strator et un rotor créent l’énergie mécanique qui met en mouvement la voiture. Les véhicules électriques sont donc plus simples et plus faciles à entretenir.

De nombreuses opérations d’entretien disparaissent des révisions :
- Vidanges (huiles…)
- Courroies de distribution
- Bougies
- Embrayage
- Boîte de vitesses
- Pistons
- Carburateur…

Certaines opérations d’entretiens restent nécessaires pour vous assurer que votre voiture électrique reste en état de fonctionnement :
- Pneus
- Plaquettes ou disques de freins
- Essuie-glaces
- Lave-glace
- Climatisation…

En règle générale, les constructeurs automobiles recommandent de faire entretenir et réviser les voitures électriques tous les 30 000 kilomètres, contre tous les 20 000 kilomètres pour une voiture thermique.

Les pièces d’usure, comme les plaquettes de freins, les pneus… sont aussi plus durables sur les voitures électriques : grâce à des systèmes de récupération de l’énergie au freinage, ces pièces sont moins sollicitées, leurs durées de vie augmentent donc significativement.
Les voitures électriques possèdent de nombreux arguments en leur faveur : peu ou pas d’émissions de gaz à effet de serre lors de l’utilisation, coût de la recharge inférieur au budget carburant d’une voiture thermique, charge de la batterie à domicile avec une borne de recharge…

Le budget entretien d’une voiture électrique est aussi un argument en sa faveur : il est souvent plus simple et moins onéreux que l’entretien d’une voiture à moteur thermique.

L’entretien comporte néanmoins des spécificités auxquelles il faut faire attention lors de l’entretien de votre voiture électrique :

- La batterie
C’est le cœur de la voiture électrique, en moyenne une batterie dispose d’une durée de vie allant entre 1 000 et 1 500 cycles de recharge. C’est l’équivalent de 200 000 à 500 000 kilomètres environ (en fonction de votre style de conduite, utilisation de votre voiture électrique et capacité de la batterie).
Si vous roulez 20 000 kilomètres par an, votre batterie peut ainsi durer entre 10 et 15 ans (avec des conditions normales d’utilisation).

- Les pièces et consommables
Le nombre de pièces d’un moteur électrique est beaucoup moins important qu’un moteur thermique, rendant l’entretien d’une voiture électrique plus simple et moins cher.
Un moteur électrique comporte, en moyenne, une vingtaine de pièces en mouvement, contre 2 000 pour un moteur thermique. Vous n’aurez donc plus besoin d’huiles, de filtres, de lubrifiants…
Vous aurez toujours besoin de vérifier les niveaux et remplacer certains fluides essentiels au bon fonctionnement de la voiture électrique : liquide de refroidissement (moteur électrique et batterie), liquide de frein, lave-glaces, liquide de transmission…

- Les freins (plaquettes et disques)
Les freins des voitures électriques sont moins sollicités que ceux d’une voiture thermique. Les voitures électriques disposent d’un système de récupération de l’énergie lors des freinages ou de la décélération du véhicule.
Ce système permet de récupérer de l’énergie et de recharger la batterie, vous regagnez ainsi de l’autonomie à chaque freinage.
Les freins sont donc moins sollicités et s’usent moins vite, ils seront donc à remplacer moins souvent. Nous vous conseillons de surveiller l’état d’usure des freins pour vous assurer qu’ils soient toujours fonctionnels lors de vos déplacements.

- Les points de contrôle
Comme pour une voiture thermique, certains points de contrôle et éléments constituant la voiture électrique sont à surveiller :
o Carrosserie
o Pneumatiques
o Direction
o Suspension
o Climatisation
o Essuie-glaces
o Eléments de conforts

- La batterie auxiliaire
Une voiture électrique dispose aussi d’une batterie auxiliaire d’une puissance de 12 volts. Elle sert au bon fonctionnement du véhicule dans son ensemble. Elle est plus sollicitée dans un véhicule électrique que dans une voiture thermique car elle doit alimenter en énergie les systèmes de sécurité.
Pour pallier aux problèmes liés à la batterie auxiliaire, certains modèles proposent de charger cette batterie auxiliaire avec la batterie de traction du véhicule pendant les périodes ou la voiture électrique ne roule pas.