Vous avez questions ?

Nous sommes là pour y répondre !

Recharger son véhicule électrique

Quel est le temps de recharge moyen ?

Ce temps varie en fonction de la puissance de la borne installée et de la capacité du véhicule.

Parle-t-on indifféremment de recharge de véhicules totalement électriques ou véhicules hybrides (comme la XC40 hybride) ? Quelles différences au niveau de la recharge ?

Cela dépend de l’autonomie de votre véhicule (un véhicule full électrique avec une autonomie de 400 km prendra plus de temps à recharger qu’un véhicule hybride rechargeable doté d’une autonomie de 70 km, à puissance de borne égale évidemment)

Est-ce qu'on oblige l'abonné à avoir un badge pour recharger sur les bornes ? J'ai une Zoé et un badge charge map et je dois me rendre à Annecy. Sur l'autoroute est ce que je peux recharger dans n'importe quelle station et borne ?

Si votre emplacement de parking est fermé (box), vous n’êtes pas obligé de verrouiller la borne par badge. Avec un badge ChargeMap, vous utilisez une application qui vous signale les stations compatibles. En revanche, vous ne pourrez pas recharger votre Zoé sur une borne Tesla par exemple.

Si j'ai un abonnement sur Paris pour recharge Smart sur réseau (ex Autolib) avec une carte, puis-je utiliser cette carte sur vos bornes ?

Pour bénéficier des meilleurs tarifs, le forfait que nous vous proposons est uniquement réservé à votre borne. Vous ne pourrez donc pas payer le forfait avec votre carte Belib ou autre (Dans le cas d’une borne privative, installée sur votre place de parking).

Cadre légal

La résolution doit être mise à l'ordre du jour mais que faire si les copropriétaires votent contre ?

La copropriété n’est pas obligée de valider un projet avec participation financière de la copropriété (Offre MyInfra). Par contre, elle peut difficilement s’opposer à un projet financer par BORNES SOLUTIONS (Offre MyCharge). La loi LOM impose à la copropriété de statuer sur une solution technique avant Mai 2023.

Le vote en AG pour chaque dossier est-il obligatoire ?

Oui pour l’infrasctructure collective par contre Les installations ultérieures de bornes individuelles ne passeront pas en AG. C’est un choix de chaque utilisateur.

Quels sont les arguments pour refuser un droit à la prise ?

La loi LOM favorise les installations collectives. Le motif sérieux pour refuser le droit à la prise est soit qu’une infrastructure collective existe déjà soit elle est engagée.

Quel est le délai de réponse suite à une demande de droit à la prise ?

L‘article de loi fixe ce délais à 3 mois : « III.-L’article 24-5 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis est applicable, dans sa rédaction résultant de la présente loi, aux assemblées générales de copropriétaires convoquées à compter du premier jour du troisième mois suivant la promulgation de la présente loi. (24/12/2019) »

Comment sont gérés les certificats d'énergie ?

L‘article de loi fixe ce délais à 3 mois : « III.-L’article 24-5 de la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis est applicable, dans sa rédaction résultant de la présente loi, aux assemblées générales de copropriétaires convoquées à compter du premier jour du troisième mois suivant la promulgation de la présente loi. (24/12/2019) »

Quelles sont les aides financières sur l'installation de bornes de recharge électrique ?

Il existe plusieurs aides financières pour financer l’installation de bornes. La plus utilisée aujourd’hui s’appuie sur le programme Advenir (de 600 à 1860 € en fonction des types d’installation).
Bornes solutions gère l’intégralité des dossiers et déduit le montant de l’aide Advenir de la facture finale.

Les particuliers bénéficient d’un crédit d’impôt à hauteur de 300€ du prix de la borne : http://advenir.mobi/le-programme/

En parallèle, certaines villes dont Paris peuvent participer au financement des travaux d’infrastructure ou d’installation des bornes ou à l’achat de véhicules électriques. (http://www.avere-france.org/)

Faut-il souscrire à un contrat d'assurance spécifique pour mettre en place une infrastructre de recharge pour Véhicule Electrique (assurance collective ou individuelle) ?

Il n’y a pas d’obligation spécifique (sauf clauses spécifiques de votre contrat). Dans tous les cas, nous préconisons tout de même de signaler cette installation aux assurances.

Selon la loi LOM en ses articles 24 II,i et 24-5, le syndic doit inscrire à l'ordre du jour la question de la réalisation d'une étude portant sur l'adéquation des installations électriques existantes au équipements de recharge. Comment répondez-vous à cela?

Lors de la visite technique sur site, nous regardons différents paramètres de votre installation existante. Nous établissons ensuite des préconisations et nous chargeons des demandes afférentes. Nous sommes qualifiés et certifiés AFNOR en conception, installation et maintenance IRVE. Dans le cas où vous faites réaliser une étude par un bureau d’étude (souvent non spécialiste IRVE), l’étude sera à votre charge et le délai rallongé d’autant. Nous vous évitons l’étude et nous vous proposons des solutions éprouvées sur lesquelles nous nous engageons.

Répartition des charges

Lorsque le raccordement est réalisé sur les parties communes, comment le syndic doit-il répartir la facture d'énergie ?"

Le groupe OCEA est le spécialiste de la répartition des charges, et dans ce cadre Bornes Solutions propose un service « clés en main » avec la gestion de la répartition des charges, de la facturation et du recouvrement. Le syndic n’a rien à gérer.

En tant que syndic nous n'avons pas de contrat avec l'utilisateur pour gérer les bornes individuelles (qui peut être un locataire). Nous n'avons donc pas le droit en tant que syndic de vendre l'électricité ?

Nous proposons une solution de recharge intégrant la gestion globale du service y compris l’énergie.

Quel est l'impact de la mise en place d'une infrastructure de recharge sur les charges de copropriété ?

Aucun ! Le nouveau point de livraison installé par ENEDIS est souscrit au nom de Bornes Solutions et est payé par Bornes Solutions et est totalement indépendant du réseau électrique de la copropriété dans le cadre de l’offre MyCharge. Dans le cadre de l’offre MyInfra, les abonnements complémentaires éventuellement nécessaires pour la recharge des véhicules électriques seront refacturés aux utilisateurs sur service par le syndic.